Vos pertes commerciales COVID-19 sont-elles couvertes par une assurance?

Depuis des semaines, nous regardons tous le virus COVID-19 se propager aux États-Unis et dans le monde. L’impact que cela a eu sur l’économie a été dévastateur – et nous n’en avons pas encore vu le pire. De nombreuses industries, comme la vente au détail, la fabrication, le divertissement, l’hôtellerie et la technologie, seront confrontées à une bataille difficile pendant des mois, voire des années. Il est peu probable que l’un d’entre nous – grandes et petites entreprises – en ressorte indemne, c’est pourquoi beaucoup d’entre nous demanderont de l’aide à nos assureurs immobilier et interruption de travail.

Parlez à votre assureur

De nombreuses polices d’assurance et avenants couvrent les pertes dues à une interruption d’activité. Bien sûr, nous pouvons tous convenir que COVID-19 a sérieusement interrompu les activités en Amérique. C’est la partie facile. Mais la vraie question est de savoir si les assureurs considèrent ou non le virus comme un «dommage physique». Essentiellement, c’est cette délimitation qui déclenche la clause d’interruption d’activité dans une police d’assurance, ce qui explique pourquoi c’est un sujet si brûlant en ce moment dans le secteur de l’assurance dans son ensemble et dans plusieurs États.

Connexes: Impact du coronavirus sur les polices d’assurance vie et santé

En outre, ne présumez pas que si vous avez une politique «tous risques» que vous êtes tous définis. Ces types de polices excluent parfois la couverture contre les virus, les maladies contagieuses ou les bactéries. Dans ce cas, toute réclamation liée à COVID-19 sera probablement refusée.

Alors, comment savoir si votre police couvre les pertes commerciales dues à COVID-19? Commencez ici – et préparez-vous à creuser dans les petits caractères:

1. Demander une copie de votre police d’assurance. (Celui que vous avez sous la main est probablement un partiel politique). Vous devrez en faire la demande par écrit à votre courtier d’assurance ou à votre compagnie d’assurance. Assurez-vous de demander une copie certifiée conforme de votre police, y compris toutes les avenants, qui comprendra chaque clause, disposition, exception, inclusion, etc.

2. Une fois que vous avez reçu la police complète, recherchez cette phrase clé: « cause de perte pour déclencher la couverture ». Ces six petits mots seront votre guide pour déterminer vos réclamations liées au COVID-19.

3. Vérifiez si vous disposez des couvertures suivantes et pour combien de temps:

  • Interruption de travail
  • Paie ordinaire
  • Période d’indemnisation prolongée
  • Autorité civile (note, le gouvernement local appliquant une politique de «sécurité à la maison» compte)
  • Interruption éventuelle des activités
  • Dépenses supplémentaires éventuelles (cela rembourse les profits et dépenses perdus résultant d’une interruption des activités dans les locaux d’un client ou d’un fournisseur)
  • Ingress / Egress (ceci paie la perte de revenu déclenchée par une perte physique ou des dommages causés par un couvert danger pour les biens de tiers qui empêche ou entrave l’entrée ou la sortie de l’entreprise de l’assuré)

En bout de ligne ? Nous sommes tous en territoire inconnu en ce moment avec le COVID-19, et le secteur de l’assurance est lui aussi perdu.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*